Jürgen Nendza, Apfel und Amsel


Musique par Patrick OTTO.

 

Création à Reims le 26 janvier puis en juillet 2018 au Festival Across the Borders à Aachen (Allemagne).  

 

Le poète et le musicien se connaissent et s’apprécient, en effet le texte Am Morgen dein Dach (Un matin ton toit) a déjà été mis en musique et proposé au public en 2016. C’est au demeurant à la suite de cette première collaboration qu’une nouvelle expérience se devait d’être tentée.

 

Jürgen Nendza décrit son recueil Apfel und Amsel comme “une suite de variations sur différents motifs, qui s’établit en un espace situé entre le sommeil et la veille, dans une marge d’erreur hésitante à la frontière entre le conscient et l’inconscient, entre l’intérieur et l’extérieur, dans l’empire de l’entre-deux fait de sensations, faisant se souvenir et voir un monde de significations. Le cycle parle d’amour, de l’incertitude du diagnostic et tend un arc entre le paradis perdu et Auschwitz”.

 

Le cycle comporte huit poèmes : Die Wimpern (Les cils), Täglich (Chaque jour), Trittschall (Bruit de pas), Ein Lächeln (Un sourire), Der Apfel (La pomme), Blätter (Des feuilles), Das eigene Atmen (La respiration de chacun), Wir treffen uns (nous nous rencontrons).

 

De manière à capter les reflets et nuances des images poétiques, il est fait appel un large ensemble sonore varié, à savoir choeur mixte, soprano solo, orchestre à cordes enrichi de cinq instruments à vent (hautbois, clarinette, basson, deux cors).

 

La fondation pour l’art de Westphalie, région d’où est originaire le poète, soutient le projet. La Westphalie et la Champagne étant jumelées, le projet va trouver une première concrétisation à Reims avec la chorale Ars Vocalis. Dans la foulée du concert de janvier 2018 est prévu un enregistrement avec le label Jazzsick.

 

En perspective, les poèmes devant être traduits par deux universitaires liégeoises, un ensemble de concerts est envisagé à Rennes, Liège.